« On sent […] un vrai engouement pour nos agriculteurs à s’équiper d’un logiciel de gestion de traçabilité »

Publié le

Anne PLOVIE, Responsable innovation Natup

Présente sur le quart Nord-Ouest de la France, la coopérative Natup compte 5 000 adhérents pour 1,3 Milliard de CA. Elle promeut et distribue les solutions SMAG depuis 10 ans auprès de ses exploitants d’une part, mais aussi de ses techniciens conseil pour les aider à réaliser leurs préconisations phytosanitaires, les conseils de fertilisation Epiclès, les commandes Farmstar ainsi que le suivi et l’interprétation des analyses de sols.

Questions à Anne Plovie, Responsable Innovation chez Natup, sur la stratégie initiée par la coopérative pour équiper ses agriculteurs d’une solution de gestion d’exploitation et de traçabilité des productions.

Combien d’exploitants sont abonnés aujourd’hui au logiciel Smag Farmer ?

Nous comptons 400 agriculteurs abonnés à l’outil. Cela peut sembler peu au regard de nos 5 000 adhérents mais il y a 4 ans par exemple, on en comptait à peine 50 ! Entre temps, la solution Smag Farmer a vraiment évoluée et permet maintenant une saisie unique pour des utilisations multiples, c’est-à-dire que l’on a accès dans la même interface à toutes nos autres prestations comme Farmstar, Epiclès, be Api, les résultats laboratoire ainsi que la capacité de gérér les préconisations phytos. C’était vraiment ce qui nous manquait il y a 4 ans et on sent maintenant qu’il y a un vrai engouement pour nos agriculteurs à s’équiper. On espère atteindre les 1 000 abonnés d’ici 2 ans maximum.

Quel est le vrai intérêt pour vos adhérents à utiliser Smag Farmer ?

Smag Farmer NatupCe qui plait beaucoup c’est essentiellement la simplicité de saisie, la possibilité d’avoir accès aux préconisations et de pouvoir les valider quasi instantanément. Egalement, le fait d’arrêter d’avoir à redonner systématiquement pour chaque commande de services Farmstar ou autre, les mêmes données de base comme le nom de la parcelle, la culture, la date de semis, etc. Via Smag Farmer maintenant, tout est saisi une seule fois et c’est beaucoup moins fastidieux. Autre argument majeur, c’est l’accès à la nouvelle application mobile qui a vraiment été une révolution pour eux car beaucoup plus moderne, intuitive et simple d’utilisation pour la saisie des interventions. Il n’y a plus 36 clics pour choisir son produit, elle est utilisable en mode déconnectée, c’est-à-dire sans avoir besoin d’être connecté à un réseau internet, ce qui est très important pour nos agriculteurs dans la mesure où ils n’ont pas encore tous accès à la 3G. En résumé, du gain de temps, pour toute cette génération « zap-zap » où il faut que tout soit simple et rapide, de l’échange d’infos avec leur conseiller, une utilisation sans réseau et une réponse à des besoins multiples.

Vous êtes agriculteurs ? Vous souhaitez un outil simple du quotidien pour piloter votre exploitation ? Découvrez Smag Farmer !

Quels sont les actions concrètes mises en place pour promouvoir Smag Farmer auprès de vos agriculteurs ?

Il faut sans cesse les accompagner, les aiguiller dans l’utilisation. C’est primordial. Par exemple, avant que SMAG ne lance son site utilisateurs My Smag sur lequel il y a des vidéos, des formations sur le logiciel, nous envoyions via notre extranet, 1 fois par semaine, un tuto qui expliquait une fonctionnalité simple. On notait après chaque envoi un pic d’utilisation de la fonction en question. C’est tout bête mais pour eux, c’est un vrai plus. Egalement en hiver et au printemps, nous proposons des animations dans les silos, donc au plus près de chez eux, pour rappeler certaines fonctionnalités majeures et répondre aux questions techniques. Ça leur évite bien souvent d’appeler l’assistance et ça crée aussi du lien entre eux, car ils arrivent au final à s’entraider, à montrer aux autres qui peinent un peu plus comment il faut utiliser le logiciel. C’est extrêmement riche et positif et ça permet de privilégier le contact humain même si chez Natup, on est très fervent des nouvelles technologies. Clairement, il y a eu un vrai gap fonctionnel et technologique avec Smag Farmer et on est vraiment content de pouvoir proposer cet outil aujourd’hui. La saisie sur l’application mobile est vraiment plus simple, on trouve les produits en quelques secondes grâce à la reconnaissance automatique des 3 premiers caractères, la synchronisation est automatique, c’est juste moderne et dans l’air du temps !

Qu’est-ce que Natup attend aujourd’hui de son partenaire éditeur SMAG ?

Qu’il continue de livrer des petites améliorations tout le temps (rires) ! Et toujours des améliorations qui répondent aux réels besoins de nos utilisateurs, pas des améliorations qui font plaisir aux développeurs informatiques. On n’a pas besoin systématiquement de grosses révolutions fonctionnelles mais juste de temps en temps, des petits plus qui font que ça simplifie davantage encore la vie de nos agriculteurs.

Quelles sont les dynamiques d’innovation engagées cette année chez Natup ?

Silos Natup

Nous avons commencé un chantier de refonte complète de nos offres de services aux adhérents en septembre 2019. Nous sommes partis du constat que certaines technologies utilisées depuis longtemps sont aujourd’hui un peu vieillissantes alors que d’autres émergent sur le marché et s’adaptent encore mieux aux attentes de nos agriculteurs et techniciens. Il y a 7 ans, on parlait peu de méthanisation, d’agriculture de conservation, ou encore de HVE. Il faut donc que Natup soit en mesure demain de répondre à ces attentes de marché et d’évolutions sociétales. Pour cela, on travaille en co-construction avec un groupe de 25 agriculteurs et polyculteurs-éleveurs (appelés plus précisément « la commission prospective »), qui testent et réfléchissent à la mise en place de nouveaux outils. L’objectif est de pouvoir mettre en place cette nouvelle offre de services sur les 5 prochaines années. Tout évolue très vite, la 5G est déjà là, la nouvelle PAC arrive, tout change tout le temps. Il faut donc vite s’adapter et se renouveler. Natup est déjà engagé sur une nouvelle voie, celle de la modernité et du changement.