Blog & actualités

Gérer sa ferme agricole au quotidien : méthodes et conseils


La gestion d’une exploitation agricole tend à se complexifier. En tant qu’exploitant agricole, vous avez une responsabilité particulière face aux exigences de la société et des consommateurs. Les défis auxquels vous faites face sont nombreux et de plusieurs natures. La conduite d’une exploitation nécessite à la fois la maîtrise des techniques de production, des opérations de comptabilité et de gestion, des techniques de vente… et tout cela dans un cadre très encadré et contrôlé. Vous découvrirez dans cet article des outils et conseils pour simplifier votre quotidien et prendre les bonnes décisions pour votre exploitation.

Gestion de l’entreprise

L’organisation

L’organisation est un point clé de la gestion de son exploitation, le temps passé sur les différentes tâches peut-être une corvée pour certains d’entre vous. Il faut être efficace dans sa façon de travailler et il ne faut pas se laisser déborder par les tâches administratives par exemple : un bureau trié / classé pour y voir clair c’est primordial pour être efficace.

une ferme bien gérée grâce à des conseils adaptés

Le quotidien d’un agriculteur est rythmé par de nombreux changements d’activité. Du travail du sol en début de journée, jusqu’à la comptabilité en fin de journée, en passant par l’entretien du matériel. Tout doit-être rigoureusement organisé pour tenir dans une journée de travail.

Vous pouvez donc mettre en place un planning des différentes tâches à effectuer pour vous aider. Grâce à l’outil de gestion d’exploitation Smag Farmer, planifiez vos interventions culturales prévisionnelles pour organiser au mieux vos journées !

Bien connaître ses forces, faiblesses et les opportunités et menaces


Encore trop peu négligent ce point, il est important de connaitre les forces et les faiblesses de son exploitation et ainsi rendre son pilotage d’exploitation cohérente, adaptable et moins sensible aux risques.
Il existe un outil que l’on appelle l’analyse SWOT qui nous permet de mesurer via deux axes les forces et faiblesses et les opportunités et menaces de son exploitation :

  • Axe interne
    C’est le diagnostic interne qui permet de recenser les caractéristiques actuelles de l’organisation, vues comme des forces ou des faiblesses selon les activités exploitées. Elles concernent généralement : les ressources humaines, les capacités de production, les capacités financières, les savoir-faire détenus.
    Exemples de forces :
    – Remembrement des parcelles ,
    – Exploitation s’appuyant sur des infrastructures et équipements modernes
    – Exploitation avec un endettement relativement faible.
    Exemples de faiblesses :
    – Coûts fixes généraux très élevés dus à des investissements importants (bâtiments, matériels)
    – Location du foncier en progression importante
    – Peu de création de valeur ajoutée sur les exploitations (transformation)
  • Axe externe
    Le diagnostic externe consiste à identifier les éléments qui ont un impact possible sur l’entreprise aussi bien positif que négatif.
    Exemples d’opportunités :
    – Développement du secteur bio, peut ouvrir des nouvelles opportunités de marchés
    – Intérêt du consommateur à s’informer sur les pratiques agricoles en vue de mieux valoriser ses produits
    – Elargissement de la vente directe grâce à la digitalisation (site internet pour les petits producteurs)
    Exemples de menaces :
    – Fluctuation éventuelle des prix de l’énergie
    – Le prix du foncier élevé dans certaines régions rend difficile l’accès à la terre
    – Changement du comportement du consommateur (Réduction de la consommation de viande rouge par habitant)

Optimiser son temps

En général le métier d’agriculteur est connu pour être très prenant, physique et ne laisser que très peu de temps pour les loisirs ou autres activités en dehors de la ferme. Même s’il est vrai que les agriculteurs restent parmi les actifs qui travaillent le plus d’heures dans l’année. Ils recherchent de plus en plus d’alternatives et de solutions pour réduire leur temps de travail, améliorer leurs conditions de vie et avoir la possibilité de s’épanouir aussi à l’extérieur de leur ferme.

Des solutions pour s’affranchir des astreintes :

  • Les services de remplacement ce sont des groupements d’employeurs qui permettent aux agriculteurs d’être remplacés par des salariés qualifiés en cas de maladies, d’accidents, d’absence ou congés.
  • Les formes sociétaires comme les GAEC par exemple permettent de plus en plus aux agriculteurs de s’organiser entre associés pour se dégager du temps libre le weekend, ou le temps de quelques vacances.
  • En agriculture comme dans d’autres secteurs d’activités, on s’intéresse de plus en plus à l’ergonomie. Il s’agit de l’adaptation des outils et des méthodes de travail dans un objectif d’amélioration des conditions travail et de réduction du temps allouer à certaines tâches. Les agriculteurs mettent en place des solutions pratiques sur leur ferme tels que :
    • Les robots de traite ou les robots d’alimentation pour les éleveurs.
    • Les pièges à insectes connecté pour les viticulteurs.
    • L’agriculture de précision avec les GPS, la modulation d’azote.
    • L’utilisation de logiciel agricole, de logiciels de pilotage de l’activité agricole, aussi appelés logiciels de gestion parcellaire ou encore Farm Management Software tel quel Smag Farmer. D’après un récente étude, 64% des agriculteurs affirment que leur logiciel de gestion parcellaire leur permet de gagner du temps dans leurs tâches administratives (étude BVA x SMAG).

La comptabilité

les meilleurs conseils pour gérer
votre ferme

L’agriculture est un secteur à part où l’on retrouve le plan comptable agricole. Le plan comptable agricole est aux professionnels de l’agriculture ce que le bilan comptable est aux entreprises, si ce n’est qu’il est régi par des règles spécifiques.

La comptabilité est un des points les plus important de la gestion d’exploitation, Il vous faut tenir à jour votre comptabilité, déclarer la TVA et les crédits d’impôt, faire vos déclaration PAC ou encore prendre la décision de contracter un crédit afin de moderniser vos différents moyens de productions.
Les objectifs du plan comptable agricole sont nombreux. Ce document administratif permet entre autres d’assurer une bonne gestion quotidienne de l’exploitation, d’améliorer vos connaissances du marché ou encore de mettre en d’éventuels axes de développement. Il vous renseigne également sur les futures cotisations et taxes à régler. Ainsi, vous pouvez connaître le montant d’imposition à venir, et donc anticiper son règlement.
Pour réaliser un plan comptable agricole, vous pouvez faire appel à un expert-comptable ou bien faire le choix de faire votre comptabilité vous-même.

Gestion des ressources humaines

L’agriculture s’est modernisée, la productivité du travail a augmenté et le travail salarié a également augmenté.

Main d'œuvre

Les agriculteurs se tournent de plus en plus vers l’embauche de main-d’œuvre pour faire face aux changements que subit le monde agricole d’aujourd’hui : la taille moyenne des unités de production, des volumes de production, ainsi que la diminution des actifs familiaux professionnels.

D’après un récente étude 27 % des agriculteurs emploi des salariés permanent (Découvrir tous les chiffres clés de l’étude BVA x SMAG).
Le monde agricole est aussi impacté par la saisonnalité, elle est liée à la fois aux rythmes de production naturels (fruits et légumes, vin,…) et aux fluctuations de la consommation, en fonction des périodes de fête ou des conditions climatiques. Pour faire face à ces aléas, 18 % des agriculteurs ont recourt à l’emploi saisonnier de salariés (étude BVA x SMAG).

Le recrutement

Il nécessite une parfaite maîtrise des aspects réglementaires, notamment lors de la rédaction du contrat de travail. Vous pouvez donc vous faire aider pour la réalisation de celui-ci.
La qualité d’un recrutement repose sur une description réaliste du poste à pourvoir, sur l’identification du profil du candidat, sur l’entretien d’embauche et l’intégration du salarié dans l’exploitation auprès des autres salariés s’il y en a.
Vous ne devez omettre de réfléchir aux aides à l’emploi auxquelles le futur salarié peut prétendre, certains soutiens financiers doivent être demandés préalablement à l’embauche.

La rémunération

Une rémunération motivante peut fidéliser les salariés. Ceux-ci seront plus efficaces et s’impliqueront davantage dans l’exploitation. Le salaire est fixé librement au moment de la négociation du contrat de travail mais doit tout de même respecter des dispositions légales et conventionnelles :

  • Le SMIC ou le minimum conventionnel. La convention collective fixe un salaire minimum conventionnel.
  • Le principe de l’égalité entre les hommes et les femmes.
  • Le principe à travail égal, salaire égal.

La gestion du temps de travail

La gestion du planning implique de bien respecter la réglementation en termes d’heures travaillées. Il est aussi indispensable de comptabiliser toutes les heures supplémentaires afin de toutes les payer. Le registre des heures est à ce titre le document indispensable que doit avoir tout employeur. Ce dernier doit remplir et faire signer au salarié chaque mois le registre des heures de travail.

L’encadrement et le management

L’encadrement des salariés fait appel à des notions de management. Il vous faut porter de l’intérêt à vos salariés et de la reconnaissance, ce sont des notions primordiales du management.

Gestion du parcellaire de l’exploitation

Suivi du parcellaire

exemple de technique
de gestion agricole moderne

Pour le suivi de votre parcellaire, des solutions existent pour vous faciliter le quotidien, comme le logiciel de gestion parcellaire Smag Farmer.
Les solutions vous permettent :

  • Création et import de votre parcellaire
  • Gestion de votre assolement
  • Saisie des interventions réalisées sur vos parcelles

Une solution de gestion parcellaire ne remet pas en cause le métier d’exploitant mais, vous accompagne face à une réglementation plus exigeante et des attentes sociétales de plus en plus importantes.

Suivre vos interventions

Tout au long de votre campagne vous saisissez l’ensemble de vos pratiques et ainsi les suivre tout au long de votre campagne ou même plusieurs années après. Ces données peuvent également être enregistrées automatiquement grâce à des boîtiers et tracteurs connectés. L’ensemble des données sont ensuite exploitées afin de valoriser vos pratiques et d’attester de la qualité de vos productions agricoles.

Conseils techniques / technicien

Le conseiller agricole se rend chez sur votre exploitation pour vous aider à développer votre activité de façon intelligente. Comment améliorer la qualité et la quantité des céréales cultivées ? Comment gagner en productivité ? Le conseiller base son travail sur des analyses précises de l’exploitation.

Les techniciens équipés du logiciel de conseil agricole Smag expert, peuvent accompagner les agriculteurs utilisateur de notre solution Smag Farmer grâce à l’interopérabilité de nos logiciels. En quelques clics et sans nouvelle saisie, vous transformez les conseils de votre technicien en récapitulatif des intrants conseillés et l’édition de la commande d’intrants vous est facilitée (produits phytosanitaires, fertilisants, semences).

Gestion du matériel

Entretien du matériel

Semis de céréales, gestion du matériel

Les nouvelles machines proposées à la vente aujourd’hui, simplifient certaines opérations mais elles sont de plus en plus sophistiquées, et embarquent de plus en plus de technologie. Ces machines nécessitent toujours un entretien régulier et soigné. Vous devez connaître les règles d’entretien et les appliquer pour chaque matériel.

  • Avant la reprise des travaux, certains matériels nécessitent des interventions particulières : c’est la remise en route.
  • Pendant la période d’utilisation du matériel, il faut réaliser certaines opérations tous les jours ou à intervalle régulier, c’est l’entretien journalier et périodique.
  • En fin de campagne, l’hivernage du matériel ne peut se faire sans opérations de protection car un matériel hiverner s’use parfois autant que celui qui travaille.
  • L’entretien préventif doit être réalisé de manière méthodique. En effet, il est difficile de se rappeler d’une campagne à l’autre ce qui a été fait ou ce qu’il reste à faire si l’on dispose de beaucoup de matériels. Pour cela, il est préférable de noter, sur un carnet d’entretien, les opérations effectuées pour chacun des matériels afin de mieux s’y retrouver.
Smag farmer