Les enjeux de la traçabilité agricole
et l’appui des logiciels

traçabilité agricole
Collecte, partage et valorisation...
Sur quoi repose la traçabilité en agriculture ?
Et en quoi est-elle utile pour mon exploitation ?

La traçabilité a été instaurée pour assurer la sécurité sanitaire de la population. En consommant des aliments qui disposent de leur propre « passeport » de production, c’est toute la chaine d’approvisionnement qui est mise à contribution pour le suivi du produit. Du suivi à son rappel éventuel. Vous souhaitez en savoir plus ?

 

Découvrez sur cette page :

Qu’est-ce que la traçabilité
et pourquoi est-elle devenue
un enjeu majeur ?

 
  • Le principe de la traçabilité des aliments

    « Du champ à la fourchette ». Le principe de la traçabilité repose sur l’obligation de retrouver l’historique, l’utilisation ou la localisation d’une entité, à l’aide des informations enregistrées. La traçabilité agricole repose donc sur les principes de l’agroécologie. En combinant notamment, les objectifs économiques, environnementaux mais aussi sociaux. Instaurée pour tendre vers une agriculture française responsable et écologique, cette loi vise également une meilleure maitrise des intrants phytosanitaires.

  • La traçabilité des produits phytosanitaires

    L’information du consommateur final concerne notamment l’usage des produits phytosanitaires. Et ce, tout au long de la chaine d’approvisionnement. Ainsi, chaque produit utilisé doit pouvoir être identifié. Le code avec les identifiants (numéro de lot, date de fabrication…) de chacun des produits phytosanitaires utilisé doit être enregistré, pour être transmis à chaque nouvel acteur au sein de la production. Jusqu’au consommateur dans son magasin. Ces informations doivent être conservées pendant 5 ans.

  • Les démarches filières et l’exemple de la certification HVE

    Les démarches filières visent d’une part, la durabilité économique, en contractualiser les volumes attendus avant semi. Mais aussi la manière de produire, à l’aide de cahiers des charges précis. Et permettent de répondre aux nouvelles attentes des consommateurs et des acteurs agro-industriels.

    L’exemple de la certification HVE (Haute Valeur environnementale). Cette certification récompense notamment les efforts liés à la préservation de la biodiversité, la stratégie phytosanitaire, la gestion de la fertilisation ou de la ressource en eau.

    En savoir + sur les certifications environnementales et qualité ? 

La traçabilité agricole en 3 points

Les enjeux de la traçabilité :

  • S’adapter aux nouvelles attentes des consommateurs
  • Assurer la transparence des informations transmises
  • Assurer la surveillance sanitaire des produits commercialisés
  • Valoriser la production française, la qualité et l’origine des produits
  • 1
    Enregistrer et sécuriser

    l'ensemble des interventions réalisées aux champs

  • 2
    Créer de la valeur

    et une meilleure répartition entre agriculteurs et les autres acteurs

  • 3
    Favoriser un lien direct

    Entre les consommateurs et les exploitants grâce aux produits

Filière végétale, viandes, vins ou produits frais… toutes les filières sont concernées par la traçabilité.

 

tracabilite agricole

 

L’étiquetage sur l’origine ou la qualité des productions permet de communiquer de manière transparente auprès des consommateurs. Qu’il s’agisse du pays d’origine, des pratiques agricoles en elles-mêmes, ou des ingrédients des produits alimentaires, toutes les filières sont désormais engagées dans ces démarches de progrès.

 

Quelques exemples des filières concernées :

  • Les grandes cultures

    Elles doivent notamment fournir la preuve du respect des indicateurs environnementaux. Avec par exemple, l’utilisation des produits phytosanitaires, des fertilisants, ou le respect de l’évolution des réglementations, souvent changeantes.

  • L’élevage (bovin, ovin, porcin…)

    L’élevage doit fournir un système d’identification et d’enregistrement du lieu de détention de l’animal. Pour un produit fini comme le steak haché, le numéro de lot est donc associé à plusieurs identifications d’animaux. Celle-ci est bien souvent réalisée dès la naissance des animaux à l’aide d’une boucle ou d’un tatouage.

  • Les productions viticoles

    Concernant les vins, jus ou raisins, les productions viticoles doivent justifier de leur process de fabrication à tous les stades de leur élaboration. Avec par exemple, l’usage des intrants et des sortants, liés à la durée de vie de produits viticoles.

En quoi la traçabilité joue un rôle clé pour les agriculteurs ? 

Pour rentrer dans cette démarche de traçabilité, les producteurs de la filière végétale doivent procéder à l’enregistrement de leur pratique agricole. Ces informations doivent rassembler :

  • les interventions réalisées sur leurs parcelles
  • les ajouts d’intrants et l’utilisation de produits phytosanitaires
  • l’identification des zones de non-traitements
  • Comment la traçabilité facilite le pilotage économique des exploitations ?

    La traçabilité impose de saisir et d’enregistrer chaque intervention réalisée sur son parcellaire. Et ce de manière précise. En plus des aspects réglementaires, la saisie de l’ensemble des informations permet d’assurer le suivi économique de son exploitation.

    Quel produit ai-je utilisé ? A quelle dose ? Quels sont mes résultats agronomiques ou économiques ? Autant de réponses qu’il devient facile d’obtenir en passant par un logiciel de gestion parcellaire qui vous accompagne dans vos démarches de traçabilité agricole.

  • Quels sont les principes règlementaires en matière de traçabilité ?

    La traçabilité doit être assurée de l’amont à l’aval. C’est à dire de la production jusqu’à la commercialisation. Les informations qui doivent pouvoir être facilement retrouvées concernent le fournisseur, la nature des produits fournis, ainsi que les dates de transaction/livraison. La tenue d’un registre est donc primordiale.

    En cas de recours aux produits phytopharmaceutiques, il est obligatoire de renseigner leur utilisation. Notamment en cas de contrôle, afin de prouver le respect de la règlementation.

  • La gestion de la traçabilité : un élément clé pour pouvoir être certifié

    S’inscrire dans une démarche de traçabilité et valoriser la qualité de sa production, repose le plus souvent sur le respect d’un cahier des charges. Ceci, dans le cadre d’une certification ou d’une démarche filière.

    Pouvoir justifier de l’ensemble des éléments attendus est donc essentiel. Rassembler toutes les preuves, leur historique, ou leur provenance relève parfois d’un véritable casse-tête. Les solutions digitales sont dans ce cas, d’une aide précieuse.

    Les logiciels web et mobile, vous permettent de collecter toutes les informations liées à votre pratique agricole. Et de pouvoir les transmettre en quelques clics, en vue d’une votre certification. C’est donc un gain de temps considérable dans votre pratique au quotidien.

Les démarches filières au cœur de la traçabilité agricole

Les démarches filières au cœur de la traçabilité agricole

Mises en place par les coopératives, les démarches filières liées à la qualité et la traçabilité des productions agricoles, repose bien sûr sur la collecte des données. Mais aussi sur l’accompagnement des exploitants agricoles dans leur pratique. Les objectifs visés sont d’une part la valorisation de la production, grâce au suivi d’un cahier des charges précis et le respect de la qualité. Mais aussi la satisfaction et la confiance du client final. En savoir + sur les démarches filières

Filière végétale : sur quoi repose la certification Haute Valeur Environnementale ?

Filière végétale : sur quoi repose la certification Haute Valeur Environnementale ?

Apposé sur l’étiquette des produits commercialisés, le label HVE vise à garantir aux consommateurs les bonnes pratiques de l’exploitation agricole. L’objectif de ce label est donc de répondre aux enjeux de transition agroécologique et sociale de l’agriculture française. En savoir + sur la certification HVE

Comment mettre en œuvre facilement la traçabilité de ses productions ?

  • Les outils digitaux pour faciliter les démarches de traçabilité

    La traçabilité agricole repose sur la collecte, le suivi et le partage des informations liées aux pratiques agricoles. Pour accompagner les agriculteurs, les solutions digitales permettent de stocker et d’archiver facilement l’ensemble des données agricoles saisies. Mais aussi de les partager entre les différents acteurs. A savoir les exploitants agricoles, leurs conseillers et les organisations agricoles.

    Conçues pour vous offrir des garanties de transparence, les solutions digitales dédiées à la traçabilité sont sécurisées et permettent d’optimiser l’ensemble des pratiques agricoles.

  • Partage, validation... L'utilité des outils collaboratifs pour assurer la traçabilité

    L’utilisation d’outils collaboratifs et leur interconnexion, permet de créer du lien entre exploitants, conseillers et organisations agricoles. Le saisie et le partage des informations entre ces différents acteurs, permet aux exploitants de valider en 1 clic les préconisations qui lui sont faites au sujet de sa parcelle. Mais aussi de choisir avec qui, il souhaite partager ses informations.

    La traçabilité permet donc de suivre vos interventions réalisées aux champs et donc d’en déduire vos coûts de production. Mais elle permet également de fournir ou de partager ces mêmes informations avec un client qui souhaiterait connaitre ce qui a été fait sur votre parcelle.

    Les solutions digitales collaboratives, ont donc été imaginées pour répondre à vos nouveaux besoins. L’échange informatisé de la Data Agricole devient aujourd’hui, un véritable levier de compétitivité pour votre exploitation. Vous souhaitez en savoir plus sur le partage des  données ? Découvrez « Qu’est ce que la blockchain en agriculture ? » 

  • Le rôle central du digital dans la traçabilité agricole

    Les solutions digitales permettent aux agriculteurs d’enregistrer toutes les interventions réalisées sur leurs parcellaires, tout au long de l’année. En s’équipant de solutions digitales, vous gagnez donc en visibilité pour mener une pratique agricole plus performante, d’un point de vue économique et environnemental.

    Découvrez notre article « Comment simplifier ses démarches de traçabilité ?« . 

  • La nécessité du digital pour attester de sa conformité réglementaire

    Les exploitants agricoles doivent aujourd’hui prouver que leur exploitation est en conformité avec la réglementation. Pour éviter les surcharges administratives et faire gagner du temps aux agriculteurs, des logiciels dédiés à la filière agricole ont été spécialement conçus pour attester précisément des interventions réalisées et calculer leur coût des productions.

    Conçue pour alléger le quotidien des exploitants, Smag Farmer est une logiciel de pilotage d’exploitation 100% web et mobile.

    Outils de gestion parcellaire largement déployé en France, Smag Farmer vous permet de gérer les aspects réglementaires de votre activité.  Exemple, avec l’usage et la surveillance de l’usage des produits phytosanitaires. Interopérable avec les solutions utilisées par les conseillers et techniciens, Smag Farmer facilite la traçabilité des travaux agricoles réalisés, tout en assurant l’échange et le partage des informations avec votre technicien.

     

Les exploitants témoignent au sujet de Smag Farmer : 

Témoignage agriculteur Julien Baduraux« J’apprécie surtout les conseils réglementaires, très réactifs, ce qui me permet d’être à jour sur l’emploi des produits ou les zones de non-traitement  »

Lire la suite

Les utilisateurs de Smag Farmer retrouvent dans leurs solutions l’ensemble des informations sur leur cultures. Ils peuvent ainsi attester de leurs bonnes pratiques et de leur conformité avec la démarche dans laquelle ils sont engagés au moment des contrôles ou de la vente de leur productions.

Vous souhaitez gagner du temps et simplifier vos démarches ?

Découvrez Smag Farmer